Luttes économiques

Ouvrier à l'assemblage dans une usine automobile
Article originellement paru dans le journal Iskra, l’ancien organe central du PCR-Canada.

Le 28 septembre dernier, les ouvriers chez Ford Canada, représentés par Unifor, le plus grand syndicat du secteur privé au pays, ont ratifié un nouveau contrat de travail en vigueur jusqu’en 2023. Ils étaient 81% à voter en faveur de l’entente. Cette dernière s’accompagne de l’engagement de l’employeur à investir 1,8 milliard de dollars dans la fabrication de véhicules électriques à l’usine d’assemblage à Oakville, ainsi que 148 millions de dollars dans l’usine de groupe motopropulseur à Windsor. Avec cette entente, la multinationale Ford fait des gains en matière de flexibilité de la main-d’œuvre. En contrepartie, il sera désormais plus facile pour les travailleurs de gravir les échelons salariaux. Ils bénéficieront également d’augmentations de salaire fixées à 2,5%. Les ouvriers permanents travaillant à temps plein empocheront aussi une prime de ratification s’élevant à 7 250 dollars.

Manifestation FIQ sur le pont Jacques-Cartier
Article originellement paru dans le journal Iskra, l’ancien organe central du PCR-Canada.

Lundi, la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) a mis en œuvre des actions de blocage sur le pont de Québec et sur le pont Jacques-Cartier à Montréal en guise de protestation contre le gouvernement Legault

Ouvriers en lock-out de Demix
Article originellement paru dans le journal Iskra, l’ancien organe central du PCR-Canada.

Les ouvriers de l’usine Demix à Saint-Hubert ont été cavalièrement placés en lock-out, il y a un peu plus de deux semaines, après avoir tenu un piquet de grève pendant trois heures seulement.

Grévistes de Westrock avec drapeaux Unifor
Article originellement paru dans le journal Iskra, l’ancien organe central du PCR-Canada.

La compagnie américaine WestRock – une entreprise de fabrication de cartons et d’emballages qui détient quelques centres de production au Québec – vient de mettre impitoyablement en lock-out la cinquantaine d’ouvriers de son usine de Pointe-aux-Trembles à Montréal.

Grévistes de Jean Coutu avec le poing levé
Article originellement paru dans le journal Iskra, l’ancien organe central du PCR-Canada.

Jeudi le 24 septembre, les 700 ouvriers du centre de distribution central de Jean Coutu à Varennes, en Montérégie, ont été mis en lock-out par les capitalistes de la compagnie Metro, qui possèdent le Groupe Jean Coutu depuis 2017. Cette décision arrogante de l’entreprise constituait une riposte à la grève de 24 heures que les employés de l’entrepôt avaient menée la veille pour obliger l’employeur à négocier avec le syndicat.

Grévistes devant une épicerie Dominion
Article originellement paru dans le journal Iskra, l’ancien organe central du PCR-Canada.

Depuis plus d'un mois, 1 400 travailleurs des épiceries Dominion à Terre-Neuve, épiceries qui appartiennent à la chaîne d'alimentation Loblaws, sont en grève. Ils sont engagés dans un bras de fer avec les forces capitalistes de leur province.

Métallos de l'usine Energi
Article originellement paru dans le journal Iskra, l’ancien organe central du PCR-Canada.

Le 14 septembre dernier, les quelque 100 ouvriers de l’usine de portes-patio Energi à Terrebonne ont déclenché une grève pour obtenir davantage de respect et pour mettre fin aux attributions salariales arbitraires qui prévalent depuis trop longtemps au sein de l’entreprise.

Manifestation de la FIPEQ
Article originellement paru dans le journal Iskra, l’ancien organe central du PCR-Canada.

Comme prévu, la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) vient de déclencher une grève générale illimitée

Bâtissons le nouveau parti communiste de la classe ouvrière canadienne